Des sous et des hommes

Le POB initie cette fusion des structures en 1886. Toutes ses sociétés de secours mutuels se coulent en fédérations régionales plus fortes pour affronter la crise sur fond de lutte ouvrière, d’émeutes et de grèves nationales.

La situation économique grave met à jour l’obligation de l’Etat d’intervenir sur le terrain social. Dès 1891, les pouvoirs publics commencent à accorder des subsides aux Mutualités. Cependant la première loi sur les Mutualités votée en 1894 élargit bien leur champ d’action mais sans pour autant garantir leur financement.

L’étape ultime de fusion de l’ensemble des entités mutualistes socialistes a lieu le 4 février 1913.

Ce jour-là naît officiellement l’Union Nationale des Fédérations socialistes de Belgique. Elle compte 100.000 membres.