Les maladies professionnelles

De tout temps, chaque secteur d’activité a engendré ses propres “maladies”. Causées par un contact avec des matières nuisibles, ou générées par des efforts physiques répétés, depuis qu’elles sont reconnues, le nombre des maladies professionnelles ne cesse d’augmenter, et d’évoluer du physique vers le psycho-social.

UN PEU D’HISTOIRE

1/6

19e siècle

Les fameux “poumons noirs” des mineurs existaient déjà et d’autres affections causaient de nombreux dommages mais on n’avait aucune protection sociale !

2/6

23 juillet 1927

La Belgique vote la première loi sur les maladies professionnelles, selon les recommandations faites à la conférence internationale du travail. À l’époque, 3 maladies sont reconnues !

3/6

1er janvier 2017

Création de l’Agence Fédérale des risques professionnels, qui regroupe les maladies professionnelles et les accidents professionnels. 90 ans plus tard, plus de 150 maladies sont reconnues.

4/6

Affections charbonneuses

Les affections charbonneuses (anthracose, fièvre charbonneuse, pustule maligne… ), des maladies qui sévissaient surtout chez les mineurs.

5/6

Hydrargyrisme

L’hydrargyrisme (intoxication par le mercure) touchait les chapeliers. À l’époque on utilisait du nitrate de mercure pour traiter les peaux et les feutres.

6/6

Saturnisme

Le saturnisme (intoxication par le plomb) touchait particulièrement les ouvriers des métiers de la métallurgie.

MODE D’EMPLOI

1/10

FAIRE RECONNAÎTRE LA MALADIE PROFESSIONNELLE

2/10

Je m’adresse à l’organisme responsable.

3/10

L’organisme responsable indemnise les victimes de maladies professionnelles et, dans certains cas, les victimes d’accident du travail.

4/10

L’organisme responsable adopte et soutient un certain nombre de mesures de prévention en matières de maladies professionnelles et d’accidents du travail.

5/10

Il s’assure que les entreprises d’assurances et les employeurs respectent leurs obligations en matière d’accidents du travail.

6/10

LA MALADIE PROFESSIONNELLE A ÉTÉ RECONNUE

Je suis en incapacité de travail.

7/10

J’ai le droit à des indemnités.

8/10

J’ai le droit au remboursement des soins de santé nécessaires au traitement de la maladie professionnelle.

9/10

J’ai le droit à une indemnité complémentaire si j’ai besoin d’une aide régulière dans ma vie quotidienne.

10/10

L’INCAPACITÉ DE TRAVAIL PEUT ÊTRE

Temporaire (je peux encore guérir).

Partielle (je suis tout de même capable de travailler).

Permanante (je ne pourrais plus jamais travailler à cause de ma maladie).

Totale (je ne peux plus du tout travailler).

Une incapacité permanente donne droit à une indemnité à vie.

QUELQUES CHIFFRES

1/8

9.000

Nombre annuel moyen de premières demandes d’indemnisation.

2/8

62% et 38%

Proportion hommes/femmes des demandeurs d’indemnisation pour les maladies professionnelles.

3/8

150

Nombre de maladies professionnelles actuellement reconnues.

4/8

80.000

Nombre de travailleurs belges affectés chaque année par le burn-out.

5/8

2017

Depuis cette année, le burn-out est considéré comme une maladie professionnelle.

6/8

Podium des maladies professionnelles les plus fréquentes.

7/8

Podium des maladies professionnelles les plus fréquentes.

8/8

Podium des maladies professionnelles les plus fréquentes.